EDF, t�moin assist� dans l’affaire Greenpeace

edf.jpgDans le cadre de l’enqu�te judiciaire portant sur l’espionnage de l’organisation �cologiste Greenpeace, le juge d’instruction de Nanterre, Thomas Cassuto � accorder au groupe EDF le statut de “t�moin assist�”.

Ce statut de t�moin assist� est un statut interm�diaire entre celui de mis en examen et celui de t�moin simple. Cela signifie surtout que la soci�t� n’est pour l’heure pas consid�r�e comme suspecte dans cette affaire. Toutefois, ce statut peut changer en fonction de l’�volution de l’enqu�te.

A l’heure actuelle, quatre personnes dont le num�ro deux de la s�curit� du groupe, Pierre Fran�ois, ont d�j� �t� mises en examen en mars. C’est Pierre Fran�ois qui avait fait appel � la soci�t� Kargus consultants afin de surveiller l’ordinateur de Yannick Jadot, directeur de campagnes chez Greenpeace.

A l’insu de la direction

Enfin, l’agence Reuters r�v�le que lors de l’enqu�te, des contrats liant EDF et deux soci�t�s de renseignements priv�es soup�onn�es d’avoir espionn� diverses branches de l’organisation Greenpeace ont �t� d�couverts par la Police. Cependant, selon Jean-Marc Sabath�, le directeur de la s�curit� du groupe, ces contrats auraient �t� pass� � l’insu de la direction du groupe.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter