Un portail international sur le bien-�tre animal

vaches_montbeliardes.JPGL’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture annonce le lancement d’un nouveau portail Internet. Il servira de “guichet” pour quiconque est � la recherche d’informations � jour sur le bien-�tre des animaux d’�levage.

Selon le communiqu� de la FAO, le Portail sur le bien-�tre des animaux de ferme a pour vocation de centraliser des informations fiables sur la l�gislation et les r�sultats de recherche dans le secteur, de m�me que sur les normes, pratiques et politiques int�ressant le bien-�tre animal. Les utilisateurs cibl�s sont les agriculteurs et les responsables des administrations, les l�gislateurs, les chercheurs, l’industrie alimentaire et de l’�levage et les organisations non gouvernementales.

Il constituera une tribune importante pour toutes les questions relatives au bien-�tre des animaux tels que le transport, la gestion de l’abattage et du pr�-abattage, l’�levage et la manipulation des animaux, et l’abattage de masse en cas d’�pid�mie, pr�cise la FAO.

Le tiers des apports prot�iques

La production animale repr�sente 40 pour cent de la valeur de la production agricole mondiale, et les produits d’origine animale assurent un tiers des apports prot�iques de l’humanit�. Les animaux sont �galement source de revenus, de statut social et de s�curit� pour environ un milliard de personnes dans le monde, dont un grand nombre de pauvres.

Depuis les ann�es 90, le centre de gravit� de la production animale s’est d�plac� du Nord au Sud et un certain nombre de pays en d�veloppement se sont retrouv�s sur le devant de la sc�ne en tant qu’acteurs influents.

Tout programme visant � am�liorer la sant� animale, accro�tre la production et faire face aux catastrophes naturelles qui frappent aussi les animaux doit comporter une composante de bien-�tre animal. Ce portail r�pond � un r�el besoin d’information dans ce domaine de la plus haute importance.”, selon Samuel Jutzi, Directeur de la Division de la sant� et de la production animales � la FAO.

En offrant aux gouvernements, aux professionnels et aux producteurs des pays moins avanc�s un acc�s en ligne aux informations les plus r�centes et l’opportunit� de transmettre eux-m�mes des informations, le portail aidera � am�liorer le bien-�tre, la sant� et la productivit� des animaux d’�levage dans le monde, affirme la FAO.

Des d�bouch�s

Le respect des normes de bien-�tre animal peut ouvrir des d�bouch�s sur les march�s internationaux pour les pays moins avanc�s, selon l’organisation des Nations Unies. Le portail proposera notamment des conf�rences et des s�minaires en ligne.

> Pour en savoir + : Portail de la FAO

  • facebook
  • googleplus
  • twitter