Areva demande un arbitrage contre Siemens

areva_01.jpgAreva vient de lancer une proc�dure d’arbitrage aupr�s de la Chambre de commerce internationale � l’encontre de son partenaire allemand Siemens, afin d’interdire � ce dernier de nouer une alliance avec le russe Rosatom.

Selon le quotidien Les Echos qui r�v�le l’information, Siemens aurait de son c�t� demander le rejet de cet arbitrage. Il s’agit donc d’une nouvelle �tape dans la proc�dure de divorce entre les deux groupes, proc�dure qui semblait pourtant se d�rouler sans trop de heurt.

Mais, Areva estime� que la mise en place d’une joint-venture entre Siemens et Rosatom mettrait alors le groupe allemand “en rupture de ses obligations contractuelles” en vertu de son pacte d’actionnaires de leur filiale commune, Areva NP. Dans une telle situation, le pacte pr�voit que le fran�ais dispose d’une option d’achat sur les actions d’Areva NP d�tenues par Siemens, exer�able avec une d�cote de 40%.

Siemens de son c�t� juge ce mouvement comme un simple �l�ment pr�vu par la proc�dure. Ce dossier est� “ultrasensible” pour la branche �nergie du groupe allemand.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter