D�ploiement du programme ECO Artisan de la CAPEB

ECO_Artisan.JPGJean-Louis Borloo et Jean Lardin, pr�sident de la Conf�d�ration de l’Artisanat et des Petites Entreprises du B�timent (CAPEB), ont sign� vendredi, � l’occasion du Congr�s de la CAPEB, une convention sur le d�ploiement du programme ECO Artisan de la CAPEB.

ECO Artisan est une d�marche volontaire de labellisation, initi�e par la CAPEB par laquelle l’entreprise du b�timent s’engage � disposer d’une comp�tence en �valuation thermique globale, � fournir un conseil global � son client, et � v�rifier la qualit� des travaux et la satisfaction du client. Les professionnels engageant cette d�marche prouveront leur comp�tence en passant un examen et en acceptant des audits par un organisme tiers ind�pendant.

Alors que le Plan B�timent du Grenelle Environnement pr�voit de r�duire de 38 % les consommations d’�nergie des b�timents � l’horizon 2020, gr�ce notamment � un programme de r�novation des logements (400 000 par an � compter de 2013), la d�marche ECO Artisan t�moigne de la forte mobilisation des professionnels du b�timent dans le domaine de la r�habilitation thermique.

Une phase de mise en oeuvre tr�s op�rationnelle�

A cette occasion, Jean-Louis Borloo a pr�cis� que “nous entrons maintenant dans une phase de mise en ?uvre tr�s op�rationnelle du Plan B�timent du Grenelle Environnement, avec la contractualisation du programme de r�novation des logements sociaux en f�vrier dernier, la signature des premiers �co-pr�ts � taux z�ro hier,… Avec le lancement aujourd’hui de la d�marche ECO Artisan de la CAPEB, nous avons la preuve que les professionnels du b�timent se mobilisent, qu’ils seront aupr�s des Fran�ais pour les conseiller efficacement, avec comp�tence, sur les travaux � r�aliser. C’est gr�ce � cette mobilisation que les Fran�ais vont pouvoir r�duire leurs factures, d’�nergie leurs �missions de gaz � effet de serre, et que nous allons pouvoir cr�er des dizaines de milliers d’emplois dans les secteurs du b�timent et des �nergies renouvelables. La transition �nerg�tique et la r�novation thermique sont parmi les principaux moteurs de la croissance verte�!”.

La CAPEB en premi�re ligne�

De son c�t�, Jean Lardin t�moigne�: “en tant qu’organisation repr�sentative des 356 000 artisans du b�timent, la CAPEB est le partenaire naturel des pouvoirs publics pour accompagner les mesures issues du Grenelle. Avec 78 % du march� de la r�novation des particuliers, nous sommes en premi�re ligne pour mettre en ?uvre les “bouquets de travaux” vis�s par l’Eco-pr�t � taux z�ro. La signature de cette convention officialise notre engagement, aujourd’hui et pour les ann�es � venir, � contribuer, aux c�t�s de l’Etat, au d�fi historique que repr�sente la r�habilitation du parc de logements existants“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter