La BEI aide Manchester dans la gestion de ses d�chets

BEI.jpgLa Banque europ�enne d’investissement (BEI) va pr�ter 200 millions d’euros, soit 182 millions de livres, � la Greater Manchester Waste Disposal Authority (GMWDA), afin de l’aider � construire et � entretenir un syst�me int�gr� de gestion pour le traitement et l’�limination des d�chets municipaux.

Ce projet prendra la forme d’un partenariat entre les secteurs public et priv�, tandis que la BEI accordera des pr�ts � Viridor Laing (GMWDA) et � Ineos Runcorn TPS, les deux soci�t�s � finalit� sp�cifique charg�es d’administrer ce projet.

Une fois mis en ?uvre avec succ�s, ce projet de gestion des d�chets dans l’agglom�ration de Manchester aura des retomb�es environnementales positives pour la population de la ville et de ses banlieues, �tant donn� qu’il permettra de mettre fin � la pratique de mise en d�charge des d�chets non trait�s. En outre, en adoptant un syst�me int�gr� de gestion des d�chets, la GMWDA a l’intention d’accro�tre le taux de recyclage et de compostage dans la r�gion, qui a toujours �t� faible compar� � la moyenne nationale.

Respect des normes de l’UE en mati�re d’environnement

Simon Brooks, vice-pr�sident de la BEI charg� des op�rations de pr�t au Royaume-Uni, se d�clare ravi “de faciliter ce projet embl�matique. Non seulement les habitants de l’agglom�ration de Manchester pourront profiter des avantages environnementaux de ce projet dans leur vie quotidienne, mais ce dernier marque �galement, pour le Royaume-Uni, le franchissement d’une importante �tape sur la voie de la r�alisation des objectifs nationaux et europ�ens en mati�re de gestion et de recyclage des d�chets”.

Ce projet contribuera directement aux efforts accomplis par les autorit�s britanniques pour atteindre d’ici 2020 les objectifs qu’elles se sont fix�s, � savoir recycler ou composter 50 % des d�chets et �viter la mise en d�charge de 65 % d’entre eux, conform�ment aux exigences de l’Union europ�enne � cet �gard. Il rev�t une importance particuli�re pour la Greater Manchester Waste Disposal Authority, qui est la plus grande des six entit�s statutaires charg�es de l’�limination des d�chets en Angleterre et qui traite 5 % des d�chets nationaux. D�s lors, la participation de la BEI au plan de financement a �t� particuli�rement bien accueillie par le minist�re de l’environnement, de l’alimentation et des affaires rurales (Department for Environment, Food and Rural Affairs – DEFRA) du Royaume-Uni. En outre, ce projet se caract�risera par une grande efficacit� �nerg�tique puisque la centrale de production d’�nergie � partir de d�chets, pr�vue dans le cadre du projet, produira de la vapeur et de l’�lectricit� qui seront utilis�es par le complexe chimique voisin d’Ineos Runcorn.

Appui aux partenariats public-priv� britanniques pendant la crise financi�re

Ce projet relatif � la gestion des d�chets dans l’agglom�ration de Manchester est un des premiers exemples de partenariat entre des op�rateurs publics et priv�s du secteur des d�chets. Le repr�sentant du Royaume-Uni au sein du Comit� de direction de la BEI a �galement rappel� que la Banque s’est engag�e � soutenir davantage encore les projets relevant de l’Initiative de financement priv� (PFI) dans cette conjoncture financi�re difficile : “La BEI a une longue et fructueuse exp�rience du financement des projets PFI au Royaume-Uni. Nous sommes conscients de la valeur que peut apporter une structure de type PFI aux grands projets d’infrastructure et notre volont� de soutenir ce secteur n’est en rien �branl�e par la crise financi�re actuelle”.

Les pr�ts de la BEI totalisant 182 millions de livres seront r�partis entre Viridor Laing et Ineos Runcorn TPS, tout comme les t�ches de gestion des d�chets. Viridor Laing recevra 100 millions sur les fonds de la BEI et aura pour mission de superviser tout le cycle de traitement des d�chets municipaux mis en place par la Greater Manchester Waste Disposal Authority, y compris la production de combustibles solides de r�cup�ration, d�riv�s des d�chets. Ineos Runcorn TPS b�n�ficiera d’un pr�t de la BEI de 82 millions de livres pour assurer l’incin�ration des combustibles solides de r�cup�ration fournis par Viridor Laing. Ces partenaires priv�s ont �t� choisis � l’issue d’une proc�dure internationale d’attribution des march�s.

Des financements suppl�mentaires seront apport�s par d’autres banques, notamment la Bank of Ireland, BBVA , Lloyds Banking Group et SMBC. De plus, le d�partement en charge du financement des infrastructures au sein du minist�re britannique des finances s’est joint au consortium de banques commerciales et � la BEI pour permettre � la Greater Manchester Waste Disposal Authority de boucler le montage financier de sa structure PFI. Ce d�partement a �t� cr�� r�cemment pour faciliter la mise en ?uvre des projets PFI qui g�n�reront des emplois et pour permettre � des infrastructures essentielles de voir le jour. Il s’agit de la premi�re op�ration men�e � bien par ce d�partement.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter