Consommation de poissons et PCB : d�but de l’�tude

Stop_aux_PCB.JPGL’Agence fran�aise de s�curit� des aliments et l’Institut de veille sanitaire ont donn� le coup d’envoi hier d’une �tude dite “d’impr�gnation” sur la consommation des poissons d’eau douce et leur teneur sanguine en PCB.

Cette �tude� devrait donc impliquer 900 foyers de p�cheurs amateurs sur six zones de p�che contamin�es ou non par les PCB. Il s’agira alors de d�terminer la pr�sence ou non de PCB dans le sang des participants, qu’ils soient consommateurs ou pas de poissons de rivi�re. Parall�lement, le niveau de contamination des poissons de ces zones sera mesur�.

A l’issue de cette �tude, des recommandations d�taill�es pourront �tre �tablies pour une consommation sans danger de ces poissons.� Elles ne seront toutefois disponibles qu’en f�vrier 2011.

Pour rappel, l’Afssa rappelle que les PCB pr�sentent des risques pour la sant� en cas d’ingestion “r�guli�re et sur une longue p�riode” et peuvent entrainer des probl�mes de fertilit�, de croissance ou des cancers.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter