ESSAIS NUCLEAIRES – Trop de bla bla

champignon_atomique.JPGRoland Oldham, le pr�sident de l’association polyn�sienne d’anciens travailleurs et de victimes des essais nucl�aires fran�ais Moruroa e Tatou, estime que le projet de loi pr�sent� hier par le ministre de la D�fense Herv� Morin, est du “bla bla”.

Joint par t�l�phone par l’agence AP, Roland Oldham pr�cise que “selon leur d�finition, seule une centaine de personnes affect�es aux zones dangereuses pourra b�n�ficier des indemnisations alors que des milliers ont travaill� dans le Pacifique et en Alg�rie pendant une trentaine d’ann�es“. Par ailleurs, il r�cuse �galement l’ind�pendance de la commission charg�e d’�tudier les dossiers d’indemnisation, cette derni�re n’ayant aucun repr�sentant des victimes ou des associations.

Roland Oldham rappelle enfin que le 27 avril prochain “l’Etat fran�ais sera devant les tribunaux” pour r�pondre des cas de huit irradi�s. “Nous comptons mobiliser la population“, pr�vient-il. L’association Moruroa e Tatou attend “quelque chose de s�rieux“, avec une “r�elle transparence et un acc�s aux archives du minist�re de la D�fense�pour pouvoir se d�fendre devant les tribunaux“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter