Nuage de souffre sur Dunkerque

port_dunkerque.jpgL’incendie d’un entrep�t de l’entreprise CITIS, important et transformant du soufre pr�s de Dunkerque dans le Nord, a bless� 8 personnes samedi dans la matin�e. La pr�fecture a donc �t� amen�e � prendre des mesures de confinement.

L’incendie situ� dans une zone o� �tait stock�es quelques 250 tonnes de soufre � l’�tat solide, a engedr� un “mur de souffre” provoquant des accidents de voiture sur� l’autoroute A 16 voisine. Cinq personnes ont �t� bless�es lors de ces accidents tandis que trois autres ont �t� intoxiqu�es par les �manations de soufre.

Jean-R�gis Boorius, sous-pr�fet de Dunkerque, confiait � l’AFP que “c’est le stockage de soufre solide qui a pris feu pour une raison qu’aujourd’hui nous ne connaissons pas“. Toutefois, il pr�cise “qu’� aucun moment les fum�es de l’incendie n’ont pr�sent� de toxicit� pour la population du fait de la tr�s faible teneur en soufre dans l’air“.

Mesures de confinement

La pr�fecture a du prendre des mesures de confinement qui ont �t� diversement suivies. D�s 8h30, les radios locales invitaient les habitants de deux quartiers de Dunkerque, ainsi que de quelques communes de l’agglom�ration, � rester chez eux et aux �tablissements scolaires de ne pas faire sortir les �l�ves. “On a confin� tout le monde dans les classes, on a distribu� des bouteilles d’eau, et on a contact� les parents pour qu’ils soient rassur�s et qu’ils ne viennent pas rechercher leurs enfants” avant la fin de l’alerte. Ces mesures de confinement ont �t� lev�es vers 10h45 d�s que les relev�s de taux de soufre dans l’air se sont rev�l�s n�gatifs.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter