Ne plus gaspiller une seule goutte d’eau dans le monde

eau_goutte.jpgChaque ann�e, huit millions de d�c�s sont attribu�s au manque d’eau et d’hygi�ne. Selon les experts pr�sents au 5e Forum mondial de l’eau, organis� la semaine pass�e � Istanbul, en l’absence d’actions imm�diates, notre plan�te manquera d’eau douce.

S’�tant fix� comme objectif de “ne pas gaspiller une seule goutte“, le Forum appelle toutes les nations � mettre en oeuvre les mesures n�cessaires pour endiguer l’in�vitable p�nurie mondiale d’eau. C’est dans cet esprit que des repr�sentants �lus du monde entier ont sign� le Consensus d’Istanbul sur l’eau (IWC) jeudi dernier. Cet accord doit permettre l’�laboration de strat�gies de gestion de l’eau destin�es � lutter contre des d�fis d’envergure mondiale.

L’eau est un �l�ment essentiel � la vie humaine. Comme l’indique le Consensus d’Istanbul, les ph�nom�nes du changement climatique, de la croissance d�mographique, de l’urbanisation intensive, associ�s � la rapidit� du d�veloppement �conomique et � d’autres pressions, ont des cons�quences si rapides sur les ressources hydriques que les syst�mes politiques et sociaux actuels ne peuvent s’y adapter. ?Nous nous appuyons sur les engagements pass�s et exprimons notre volont� de d�velopper des approches int�gr�es de gestion de l’eau afin de ‘combler les foss�s hydriques’ et de renforcer la capacit� de nos villes et r�gions � g�rer des pressions ext�rieures toujours plus fortes, contribuant ainsi � un d�veloppement durable pour tous? d�clare le Consensus.

Paris et Lyon distingu�es

Le Consensus d’Istanbul sur l’eau a attribu� le titre de “Villes championnes” � des municipalit�s engag�es dans la gestion des ressources hydriques. Figurent au palmar�s Vienne en Autriche, Paris et Lyon en France, Buenos Aires en Argentine, Lausanne en Suisse, Icheon en Cor�e du Sud et Istanbul en Turquie.

Comme le pr�cise le communiqu� du IWC, l’objectif du Consensus est de concr�tiser l’engagement des autorit�s locales et de porter ces questions � l’attention des gouvernements nationaux, des l�gislateurs et de la communaut� internationale. Suite � la signature du Consensus d’Istanbul sur l’eau, les Villes championnes promettent de suivre plusieurs r�gles leur permettant de servir de mod�le � d’autres municipalit�s du monde � la recherche de solutions contre les p�nuries d’eau.

Inspirer d’autres villes dans le monde

?Nous ne pouvons pas nous permettre de gaspiller une seule goutte suppl�mentaire? affirme le Professeur Oktay Tabasaran, Secr�taire g�n�ral du Forum. ?Nous esp�rons que le Consensus d’Istanbul sur l’eau inspirera d’autres villes de la plan�te � rejoindre ce mouvement et � prendre des initiatives pour trouver des solutions efficaces aux d�fis d’aujourd’hui?.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter