PETROLE – L’Opep choisit le statu quo

opep_siege.JPGR�uni ce week-end � Vienne, le cartel des grands pays exportateurs de p�trole a finalement choisi de laisser ses quotas inchang�s. L’organisation internationale pourrait cependant revoir sa position lors de sa prochaine r�union fix�e le 28 mai prochain.

La pression est forte ce week-end. Malgr� la volont� affirm�e de plusieurs pays de fermer un peu plus encore, le robinet, l’Opep a pr�f�r� maitenir les quotas de production de p�trole d�cid�s en d�cembre dernier, qui ne sont pas encore totalement respect�s. “Avant de baisser encore l’offre, il faut que nous respections nos engagements. Nous nous sommes mis d’accord pour que tous les membres retirent 800.000 barils qui restent sur le march�”, a expliqu� le ministre du P�trole du Qatar, Abdallah al-Attiyah. “Cela n’a pas de sens de d�cider d’une autre baisse, si l’on n’a pas respect� la pr�c�dente“, a expliqu� Rafael Ramirez, ministre v�n�zu�lien du p�trole. “Nous avons � faire un effort �norme dans un laps de temps tr�s court“, a rappel� Chakib Khelil, ministre alg�rien du p�trole.

Malgr� le pessimisme ambiant, en raison notamment du “niveau �lev� de stocks, qui repr�sentent actuellement 59 jours de consommation“, et d’une consommation en berne, l’Opep a soulign� “les premiers signes d’un renversement de tendance” sur le p�trole. Le baril cotait autour de 46 dollars vendredi soir sur le march� � terme am�ricain, donc sous la barre des 50 dollars. Un prix encore �loign� des 70 dollars fix� comme la cotation minimale par l’Arabie Saoudite.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter