Sortir du nucl�aire conteste des publicit�s d’Areva

Soritr_du_nucleaire.JPGLe r�seau “Sortir du nucl�aire” a d�nonc� vendredi dernier, devant l’Autorit� de r�gulation professionnelle de la publicit�, des messages d’Areva parus dans plusieurs titres de la presse destin�s aux jeunes. Pour le collectif d’associations, il s’agit de “vraies-fausses publicit�s”.

Le r�seau “Sortir du nucl�aire” reproche au groupe nucl�aire fran�ais d’avoir diffus� des publicit�s dans des titres “jeunesse” comme Sciences et Vie junior, sans porter la mention “publicit�” ou “communiqu�” comme la loi l’y oblige.

Pour St�phane Lhomme, porte-parole du R�seau, “les enfants pouvaient penser que si leur journal pr�f�r� travaille avec Areva, c’est que le nucl�aire n’est pas mauvais“. C’est pourquoi, le collectif d�cide de porter l’affaire devant l’Autorit� de r�gulation professionnelle de la publicit� (ARPP), en vertu de�l’article 18 du code de d�ontologie international CCI, qui stipule que “la communication de marketing ne doit pas exploiter l’inexp�rience ou la cr�dulit� (des enfants ou des adolescents)“, que “la publicit� doit pouvoir �tre nettement distingu�e comme telle, quel que soit le support“. Par ailleurs, dit le texte, “lorsqu’il s’adresse aux enfants, le caract�re publicitaire du message doit �tre rapidement identifiable“.

D’ici une quinzaine de jours

De son c�t�, Areva estime qu’il a�”tout � fait respect� les recommandations de l’ARPP puisqu’on voit une distinction tr�s nette entre la publicit� et l’information“. “Dans Sciences et Vie Junior, par exemple, vous avez un carr� qui est tr�s large, avec ‘Areva l’�nergie au sens propre’ qui montre bien que c’est un dossier soutenu par Areva“, a expliqu� le groupe, joint au t�l�phone par l’AFP.

La d�cision de l’ARPP devrait intervenir d’ici une dizaine de jours.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter