Stockholm et Hambourg, capitales vertes de l’Europe

capitale_verte_europeenne.JPGLes villes de Stockholm et de Hambourg ont �t� d�sign�es hier comme les premi�res laur�ates du nouveau prix de la Capitale verte de l’Europe. La capitale su�doise sera la capitale verte de l’Europe en�2010 suivie par Hambourg en�2011. Ce nouveau prix lanc� par la Commission europ�enne encourage les villes � am�liorer la qualit� de la vie urbaine en tenant syst�matiquement compte de l’environnement dans l’am�nagement urbain.

A l’occasion de cette remise des prix par Janez Poto?nik, commissaire charg� de la science et de la recherche, Stavros Dimas, le commissaire europ�en � l’environnement d�clarait: “je f�licite Stockholm et Hambourg pour leurs efforts visant � donner la priorit� � l’environnement et � la qualit� de vie. Aujourd’hui quatre Europ�ens sur cinq vivent en milieu urbain, l� o� les d�fis environnementaux auxquels sont confront�es nos soci�t�s sont les plus flagrants. Gr�ce aux mesures prises pour lutter contre la pollution atmosph�rique et r�soudre les probl�mes de circulation et de congestion, d’�missions de gaz � effet de serre et de gestion des eaux us�es et des d�chets, Stockholm et Hambourg peuvent servir de mod�les pour le reste de l’Europe“.

Le prix de la Capitale verte de l’Europe est une initiative novatrice � laquelle le Comit� des r�gions est fier d’�tre associ�. Le CdR s’applique � faire de la protection de l’environnement � l’�chelon local une priorit� essentielle et � promouvoir un environnement s�r et sain pour les citadins“, a soulign� Luc Van den Brande, Pr�sident du Comit� des r�gions.

Stockholm, laur�ate�2010

Stockholm est une ville de�800�000�habitants en pleine expansion qui s’est fix� l’objectif ambitieux de ne plus recourir � l’�nergie fossile d’ici 2050. La ville a mis en place un syst�me de gestion int�gr�e qui garantit la prise en compte des aspects environnementaux dans le budget de la ville, la planification op�rationnelle, les rapports et le suivi de ses activit�s.

Environ�95�% de la population habite � moins de�300�m�tres d’espaces verts qui am�liorent la qualit� de la vie locale en offrant des lieux propices � la d�tente, en facilitant la purification de l’eau et la r�duction du bruit et en favorisant la diversit� biologique et l’�cologie. La ville a �t� prim�e pour son programme de grande ampleur visant � am�liorer encore l’am�nagement de ces zones, notamment par la cr�ation de plages suppl�mentaires destin�es � la baignade.

Un syst�me innovant de gestion int�gr�e des d�chets utilisant des syst�mes souterrains � vide permet des taux de recyclage �lev�s, notamment des d�chets organiques. Un syst�me novateur de p�age urbain a permis de r�duire le trafic routier, d’augmenter la fr�quentation des transports publics et de diminuer la pollution atmosph�rique, et la ville peut se pr�valoir d’une baisse de�25�% des �missions de�CO2 par habitant depuis�1990, qui a ramen� ces derni�res � la moiti� de la moyenne nationale su�doise.

Hambourg, laur�ate�2011

Hambourg est une ville de�1,8�million�d’habitants qui honore ses engagements en mati�re de politique environnementale gr�ce � des financements appropri�s. La qualit� de l’air y est tr�s bonne, il existe de nombreux programmes de sensibilisation et la ville s’est fix� des objectifs extr�mement ambitieux en mati�re de protection climatique, tels que la r�duction de ses �missions de CO2 de�40�% d’ici�2020 et de�80�% d’ici�2050.

Les mesures introduites comprennent une �valuation des performances en mati�re d’�conomies d’�nergie dans les b�timents publics et des programmes de remplacement de l’�clairage, des chaudi�res et des r�frig�rateurs. Plus de�200�000�lampes classiques ont �t� remplac�es, dans plus de�400 b�timents publics et, ces derni�res ann�es,�18�millions�? ont �t� investis pour remplacer plus de�600�syst�mes de chaudi�res par des chaudi�res modernes � condensation. Les �missions de CO2 par habitant ont �t� r�duites d’environ�15%�par rapport �1990, ce qui repr�sente une �conomie d’�nergie annuelle d’environ�46�000�MWh.

Quasiment�100% des habitants de Hambourg disposent d’un moyen de transport public � moins de�300 m�tres. Il existe �galement un r�seau d’espaces verts facilement accessibles � tous les habitants.

La ville de Hambourg a �galement �t� prim�e pour sa strat�gie de communication et sa proposition visant � lancer un �train d’id�es� dans lequel d’autres villes �poss�deraient� un wagon pour promouvoir leurs id�es vertes, leurs r�ussites et leurs projets d’avenir dans ce domaine.

Le prix de la Capitale verte de l’Europe

Ce prix annuel est une initiative nouvelle visant � r�compenser les villes montrant l’exemple en mati�re de mode de vie urbain respectueux de l’environnement. Le jury utilise dix crit�res environnementaux pour �valuer la capacit� des villes candidates � se conformer � des normes environnementales �lev�es, leur engagement permanent en faveur d’objectifs ambitieux pour am�liorer l’environnement et favoriser le d�veloppement durable ainsi que le potentiel d�velopp� pour servir de mod�le aux autres villes et promouvoir les meilleures pratiques dans d’autres villes europ�ennes.

Sur les�35�villes candidates pour les prix de�2010 et�2011, huit ont �t� s�lectionn�es pour la finale: Amsterdam, Bristol, Copenhague, Fribourg-en-Brisgau, Hambourg, M�nster, Oslo et Stockholm. Les villes peuvent reposer leur candidature.

Le jury qui d�signe les laur�ats est compos� de repr�sentants de la Commission europ�enne, de l’Agence europ�enne pour l’environnement, de l’ICLEI (regroupant des acteurs locaux ?uvrant en faveur du d�veloppement durable), de la F�d�ration europ�enne pour le transport et l’environnement (T&E), de l’Union des capitales de l’Union europ�enne et du Comit� des r�gions.

Le d�p�t des candidatures pour le prix�2012 d�butera en septembre�2009.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter