La commune d’Ayen r�compens�e pour son engagement dans le d�veloppement durable

ayen_correze.JPGLa commune d’Ayen a re�u officiellement samedi dernier le Sceptre d’Or du D�veloppement Durable. La petite commune de Corr�ze a �t� r�compens�e en raison d’un engagement particuli�rement remarquable de son agenda 21 depuis plusieurs ann�es.

Les Sceptres d’Or du D�veloppement Durable r�compensent les acteurs �conomiques et sociaux ayant eu les comportements les plus contributifs aux applications du d�veloppement durable. Ces r�compenses int�grent 5 cat�gories � savoir la commune, l’�cole, l’entreprise, la publicit� et la personnalit�.

La commune d’Ayen de moins de 1.000 habitants, a �t� r�compens�e pour les 55 actions originales de son agenda 21. Cette distinction lui a �t� attribu�e par un jury pr�sid� par G�raldine Leduc, Directrice G�n�rale de l’Association des Stations Touristiques Class�es et parrain� pour la cat�gorie Commune par Jo�l S�ch�, PDG de Saur.

R�flexion globale depuis plusieurs ann�es

L’agenda 21 de la commune d’Ayen finalise une r�elle d�marche de d�veloppement durable initi�e depuis plusieurs ann�es. Ayen a conduit “une r�flexion globale de d�veloppement durable sur la base d’un diagnostic territorial effectu� par l’association Notre Village, dans le cadre de son projet Village Terre d’Avenir : plus de 700 crit�res ont �t� v�rifi�s au cours de visites sur le terrain et de documents justificatifs de bonnes pratiques en mati�re de d�veloppement durable“.

D’apr�s les conclusions de ce diagnostic, un comit� de pilotage regroupant des habitants du village et les membres du conseil municipal ont �tabli une liste d’actions et leur hi�rarchisation en fonction des moyens humains, mat�riels et financiers de la commune.

Des actions concr�tes comme la v�g�talisation d’une toiture

Parmi les actions concr�tes inscrites � l’agenda 21 de la commune d’ayen, on peut �voquer par exemple en partenariat avec l’Ademe et la R�gion Limousin, la r�alisation d’un diagnostic �nerg�tique des b�timents communaux, et la gestion du chauffage de la biblioth�que et de la salle des f�tes, pour les �coles, la v�g�talisation de la toiture et l’installation d’une horloge de r�gulation du chauffage de l’�cole maternelle avec le Conseil G�n�ral et le SIVOM d’Ayen.

On peut �galement �voquer l’isolation des plafonds et la mise en place d’une sonde ext�rieure de chauffage de l’�cole primaire, avec le soutien de l’Ademe ou encore l’am�lioration de l’�clairage public, avec la mise en place d’un variateur de tension, d’un suivi instantan� de la consommation �lectrique avec EDF et le Conseil G�n�ral.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter