Poweo annonce une chiffre d’affaires 2008 en hausse de 59%

logo_poweo.jpgFragilisé par une ouverture poussive du marché de l’énergie aux particuliers et par un manque de liquidités, Poweo annonce de bons chiffres pour 2008 avec un chiffre d’affaires de 577,3 millions d’euros en hausse de 59%. Décidément au coeur de l’actualité du secteur, l’opérateur alternatif lance cette semaine avec Carrefour, une gamme d’offres commercialisées en grande surface.

Poweo annonce un résultat qualifié de “record” au 4ème trimestre 2008 avec un chiffre d’affaires de 210,5 millions ?, soit “le montant le plus élevé jamais atteint pour un seul trimestre d’activité“. Cela porte à 577,3 millions ? le chiffre d’affaires réalisé en 2008, en hausse de 59% par rapport à l’exercice précédent.

Selon le communiqué de l’opérateur frnaçais, la croissance de 50% avant impact de l’activité Energy Management est parfaitement en ligne avec la perspective d’une croissance d’au moins 45% annoncée lors de la publication du chiffre d’affaires 9 mois 2008. La production et fourniture d’électricité (hors transport et taxes) représente 76% du chiffre d’affaires consolidé du groupe, soit 441,4 millions ?, en hausse de 39% par rapport à 2007.

Grands comptes

Le chiffre d’affaires réalisé avec les clients particuliers poursuit sa progression à la faveur du développement du parc de sites clients. Sur l’ensemble de l’exercice 2008, les principaux contributeurs à la croissance du chiffre d’affaires restent toutefois les grands comptes et les ventes aux réseaux.

Selon Poweo, les ventes de gaz ont été particulièrement soutenues sur les derniers mois de l’année avec un chiffre d’affaires de 28,8 millions ? sur le seul 4ème trimestre contre 19,2 millions sur les 9 mois précédents. En termes de volumes vendus en 2008 hors activité Energy Management, les clients profilés ont représenté respectivement 1 217 GWh en électricité et 517 GWh en gaz, 3 006 GWh en électricité et 380 GWh en gaz pour les clients télé-relevés, et 1 617 GWh en électricité pour les ventes aux réseaux.

Opérations d’arbitrage

Enfin Poweo a réalisé au 4ème trimestre 2008 plusieurs opérations d’arbitrage portant sur une part limitée des 160 MW de capacité d’approvisionnement nucléaire provenant de son accord d’échange de capacité avec l’opérateur historique. En l’occurrence, ces opérations ont porté sur la totalité de la capacité disponible en 2010 et sur une partie de celle disponible en 2011, et ne représentent donc qu’une faible partie de cette capacité d’approvisionnement qui est contractuellement sécurisée jusqu’en 2024.

Le parc de sites clients actifs de Poweo a enregistré en 2008 une hausse de 198% pour d’établir à 272 189 sites actifs au 31 décembre 2008, auxquels s’ajoutent les contrats signés en décembre 2008 pour atteindre le seuil des 300 000 sites clients actifs ou signés. Comme indiqué lors de publications précédentes, c’est principalement le développement des ventes sur le segment résidentiel qui a soutenu cette croissance. Au cours du 2nd semestre 2008, ce sont ainsi 24 000 sites clients qui ont été transférés en moyenne chaque mois.

Segment professionnel “quasi-stable”

Le segment professionnel est resté “quasi-stable“, les 3ème et 4ème trimestres ayant toutefois permis d’enrayer la légère érosion constatée au 1er semestre 2008. Poweo entend intensifier en 2009 sa présence sur le segment des clients professionnels dits multi-sites, qui présentent un coût d’acquisition unitaire moins élevé que les clients mono-sites type commerçants ou artisans. Le segment des professionnels mono-sites souffre pour sa part d’une approche commerciale comparativement plus difficile que pour les autres segments ciblés de clientèle de masse, étant toujours soumis au principe d’irréversibilité sauf en cas de déménagement.

Après le lancement en février de sa première centrale thermique de 412 MW à Pont-sur-Sambre dans le Nord, Poweo entend officialiser d’ici à l’été prochain, le financement des 350 millions de sa deuxième centrale lorraine de Toul. Malgré les difficultés actuelles de financement, le groupe de Charles Beigbeder travaillerait toujours sur un projet de troisième centrale, de 800 MW, à horizon 2010.

“Toutes les options stratégiques”

Selon Charles Beigbeder, patron-fondateur de l’opérateur “2009 marque une nouvelle phase d’accélération de notre déploiement industriel“. Pourtant, en mal de liquidités, Poweo reconnait étudier actuellement “toutes les options stratégiques“, d’un renforcement des fonds propres du groupe à l’arrivée de partenaires, jusqu’à un rapprochement avec son concurrent Direct Energie.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter