FINANCE – Areva “sous surveillance négative”

areva_01.jpgL’agence d’évaluation financière Standard and Poor’s (S&P) vient de placer hier le groupe nucléaire français Areva sous surveillance négative après l’annonce par Siemens de son départ d’Areva NP, leur filiale commune.

S&P indique qu’il pourrait abaisser d’un cran la note d’Areva si le groupe français dévait s’endetter pour racheter la totalité de la participation de Siemens, c’est-à-dire 34%, selon un communiqué de l’agence. Areva a estimé la valeur de la participation de Siemens dans Areva NP à 2 milliards d’euros dans ses comptes 2007 et avait une dette nette de 2,4 milliards d’euros fin juin 2008, rappelle l’agence de notation. S&P attribue actuellement à Areva la note “A-1”, la meilleure possible.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter