7,5

milliards d’euros, c’est la somme record que vient d’emprunter à quelques jours d”intervalle, le groupe EDF sur le marché obligataire européen et américain pour financer ses récentes acquisitions.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter