L’EFSA rend un avis positif pour le maïs OGM de Pioneer

pioneer_dupont.JPGSuite à une demande de Pioneer, qui souhaite lancer sur le marché européen son maïs OGM 59122 x NK603, l’EFSA a étudié les risques éventuels que pourrait représenter ce maïs pour la santé et l’environnement. Pour l’autorité européenne de sécurité des aliments, le maïs OGM ne représenterait pas de danger particulier.

Dans le cadre du règlement européen sur les denrées alimentaires et aliments pour animaux pour l’alimentation animale et, l’importation et la transformation, le groupe d’experts sur les organismes génétiquement modifiés de l’EFSA a été invité à prononcer un avis scientifique sur l’autorisation du maïs 59122 x NK603 (le glyphosate et glufosinatetolerant génétiquement modifiés), résistant aux insectes. L’autorité européenne a rendu un avis favorable le 1er décembre pour la mise sur le marché de ce maïs OGM.

En rendant son avis scientifique, le groupe scientifique OGM a examiné la nouvelle demande, les informations supplémentaires fournies par le demandeur (Pioneer Hi-Bred International) et les commentaires  scientifiques soumis par les États membres. Le champ d’application de la demande concernait l’alimentation humaine et animale, l’importation et la transformation du maïs génétiquement modifiés 59122 x NK603 et de tous les produits dérivés, mais à l’exclusion de toute culture dans l’Union européenne.

Le groupe OGM de l’autorité européenne est d’avis que “la caractérisation moléculaire de l’ADN du maïs 59122 x NK603 ne soulève pas de problème de sécurité“, et que suffisamment d’éléments de preuves pour la stabilité de la modification génétique ont été fournis. Pour l’EFSA, il n’y a pas d’indications d’un risque accru de création ou la survie des plants de maïs sauvages en cas de rejet accidentel dans l’environnement de graines de ce maïs 59122 x NK603 pendant le transport et la transformation des denrées alimentaires et les aliments utilisations.

Pas d’effet négatif

En conclusion, le Comité de l’autorité estime que les informations disponibles pour le maïs de Pioneer portant sur les observations scientifiques soulevées par les États membres, révèle qu’il est “aussi sûr que son homologue non génétiquement modifié“, s’agissant de ses effets potentiels sur la santé humaine et animale ou l’environnement. Par conséquent, le groupe OGM de l’EFSA conclut que le maïs 59122 x NK603 ne représente “pas d’effet négatif probable sur la santé humaine ou animale” ou sur l’environnement dans le cadre de son utilisation.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter