Moins de déchets en Ile-de-France en 2019

poubelles_1.jpg“Le Parisien” revient aujourd’hui sur la volonté du Conseil régional d’Ile-de-France de mener une politique de réduction des déchets dans la région. Après deux ans de concertations et d’études, un avant-projet de plan régional d’élimination des déchets ménagers (Predma) devrait bientôt voir le jour.

Si la version finale de ce plan ne devrait être adoptée que l’année prochaine, le quotidien expose dans un premier temps les grands principes de cette politique régionale de gestion des déchets pour la période 2009-2019. Ce programme met à l’honneur la réduction des déchets et le recyclage, sans toutefois évoquer la question du financement.

Le plan régional ne prévoit pas l’ouverture d’une nouvelle usine de traitement, décharge, plate-forme de compostage ou d’un nouvel incinérateur pour les dix années à venir. Si une de ses installations s’avérait néanmoins indispensable sur cette période, un responsable associatif explique au quotidien régional que “c’est dans les Yvelines qu’il y a le plus de chances que de nouvelles installations soient créées“.

Le recyclage à l’honneur 

Un autre axe de ce plan vise la réduction de la quantité de déchets dans la région. Ainsi, les responsables misent sur une réduction de la poubelle francilienne de 300.000 tonnes d’ici à 2019 et ce, malgré l’augmentation de la population dans la région. Pour ce faire, la région espère favoriser le recyclage, en encourageant par exemple le compostage.

De même une vaste campagne d’information sur le recyclage devrait être mise en place dans toute l’Ile-de-France. L’objectif affiché serait alors une augmentation du taux de recyclage de 75% en 2019. Pour information, ce taux était de 42% en 2005.

Financement ?

Pour conclure, le quotidien parisien met le doigt sur le point noir du dossier à savoir, le problème du financement. A aucun moment, les moyens de financement d’un tel projet n’ont été exposés.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter