Banquise en danger

banquise.jpgLe WWF a révélé hier qu’une hausse des températures de moins de deux degrés à l’échelle mondiale pourrait suffire à déclencher la fonte des banquises du Groenland et de l’Arctique.

Le communiqué de l’organisation internationale précise donc que “des scientifiques estiment aujourd’hui que même un réchauffement climatique de moins de deux degrés Celsius serait suffisant pour voir disparaître de l’océan Arctique et fondre celle du Groenland“. Ainsi, “le niveau des mers et des océans s’élèverait de plusieurs mètres, menaçant des dizaines de millions de personnes à travers le monde“.

La fonte de la banquise de l’Arctique pourrait quant à elle engendrer une élévation du niveaux des mers pouvant aller jusqu’à 7 mètres. Face à ce constat, l’ONG appelle les participants à la réunion internationale sur le climat qui se tiendra en Pologne la semaine prochaine à “élaborer un texte de négociations fort pour un nouveau traité sur le climat“.

Pas perdre une seconde

Pour Kim Carstensen, haut responsable du WWF, interrogé par l’AFP, “la fonte précoce des banquises du Groenland et de l’Arctique pourrait avoir bientôt des conséquences dangereuses, accélérant le réchauffement climatique et rendant le phénomène plus important que prévu“. Il ajoute que “les hommes politiques responsables ne peuvent pas tolérer de perdre une seconde de plus en remettant à plus tard des stratégies, face à ces avertissements urgents que nous lance la nature“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
Pécédent «
Suivant »