La 23e édition de Pollutec s’annonce comme celle des records

pollutec_2008.JPGEn plein Grenelle, la 23e édition de Pollutec s’annonçait sous les meilleurs auspices. Mais depuis que la morosité s’est abattue sur l’économie mondiale, on aurait pu craindre un impact négatif sur l’évènement lyonnais. A en croire les chiffres, ce sera plutôt l’année des records.

En effet, selon le Commissariat du Salon, cette 23ème édition de Pollutec se caractérise par une croissance exceptionnelle, qualfiiée même d’”atypique” par Sylvie Fourn, la Commissaire de l’évènement, au regard des évolutions observées dans la très grande majorité des salons comparables en France ou à l’étranger.

Avec une augmentation de plus de 11 % des surfaces de stands, pour atteindre les 110 000 m² disponibles du parc Eurexpo, et un nombre d’exposants en forte progression (près de 5% de plus par rapport à 2006 soit plus de 2 200 exposants attendus), Pollutec 2008 s’annonce en effet comme une édition vraiment record.

L’adhésion dont bénéficie Pollutec et son développement important peuvent s’expliquer par plusieurs facteurs. Tout d’abord son positionnement unique au monde, celui d’un salon généraliste, pari avantgardiste à sa création, au moment ou ses compétiteurs étrangers se présentaient comme salon filière (Eau, Déchets, Air?).

Aujourd’hui Pollutec expose à l’échelle internationale l’ensemble des technologies et solutions pour la prévention et le traitement de toutes les pollutions mais aussi de préservation de l’environnement et de mise en oeuvre du développement durable. Cette offre riche répond aux besoins et aux attentes des visiteurs issus de l’industrie et des collectivités locales, toujours soumis à des réglementations évolutives et contraignantes.

Pour le Commissariat, la prise en compte très tôt des évolutions des marchés de l’environnement est également une force incontestable de Pollutec. Mais la dimension innovante du salon en est une autre. Pour promouvoir les évolutions techniques parfois très rapides dans ce secteur en pleine mutation, Pollutec identifie, analyse et communique une sélection des innovations les plus significatives présentées au salon. Le cru 2008 s’annonce là aussi de très bon niveau avec plus de 200 innovations dont 48 en avant-première mondiale.

Enfin, il y a son territoire hôte, Lyon et la région Rhône-alpine, qui accueillent de nombreux sites de production, dont certains avec de forts impacts sur l’environnement et qui ont fait de Pollutec leur salon référentiel pour la prévention des pollutions mais aussi pour leurs achats d’équipements de gestion des fluides et de contrôle commande des procédés industriels.

Des thématiques nouvelles

En 2008, l’essor de l’Eau – secteur leader du salon avec les Déchets – est très important. Les visiteurs pourront ainsi découvrir une offre renforcée d’équipements de distribution de l’eau et de nombreuses solutions techniques sur des sujets d’actualité tels que la récupération des eaux de pluies. Cette nouvelle thématique sera d’ailleurs traitée au sein d’un espace d’exposition et de conférences dédié à « l’Eau Autonome » sur lequel seront abordés l’ensemble des sujets liés à l’assainissement autonome, la collecte et l’usage des eaux pluviales et le pré-traitement.

Le secteur des déchets arrive en deuxième place du salon en termes d’exposants. Tous les compartiments de son offre s’étoffent mais bien entendu ce sont les solutions et techniques de recyclage et de valorisation énergétique des déchets qui se distinguent particulièrement, conformément aux obligations réglementaires et à la nécessité pour les industriels et les collectivités locales de réduire leur facture énergétique.

Secteur des énergies en forte croissance

Certains secteurs connaissent une croissance particulièrement rapide, notamment celui des énergies qui a dû intégrer les mutations du marché et élargir son offre au-delà des énergies propres et renouvelables, en particulier à l’efficacité énergétique dans l’usine et dans les bâtiments mais aussi dans les transports.

Quant à la lutte contre le changement climatique, devenue une priorité, elle est bien sûr intégrée dans tous les secteurs de Pollutec, mais fait aussi l’objet d’une zone d’exposition dédiée. C’est d’ailleurs pour cette raison que la photocatalyse, technique « zéro émission de GES » et très prometteuse en matière de traitement de l’eau et de l’air, fait son apparition cette année dans un espace spécifique accueillant une vingtaine d’acteurs majeurs. Autre nouvelle thématique du salon la qualité de l’air intérieur, dont les enjeux sont parfois encore mal identifiés.

Enfin, il est à signaler la tenue concomitante de Buy&Care, salon des achats professionnels responsables, lancé en 2007 et qui tient là encore le rôle d’événement précurseur sur un marché professionnel d’avenir. Buy&Care répond à un véritable besoin exprimé par les acheteurs publics et privés, de référencement de produits et services plus responsables du point de vue environnemental ou social et pour lequel la demande, portée par les politiques nationales et européennes, se fait de plus en plus forte.

Rayonnement international

Plus que jamais Pollutec va bénéficier de visibilité internationale. Son offre technique étrangère, de 43 pays représentant 28% des exposants, se renforce cette année de nouveaux pays proposant des technologies et des expertises nouvelles et complémentaires à celles ordinairement proposées en France ou en Europe.

> Pour en savoir + : Pollutec 2008

  • facebook
  • googleplus
  • twitter