StatoilHydro investit 3,4 milliards de dollars dans un gisement de gaz américain

statoil.jpgLe groupe norvégien s’apprête à verser la somme record de 3,375 milliards de dollars (2,65 milliards d’euros) pour acheter à la société Chesapeake Energy une participation dans ses gisements de gaz de schiste aux Etats-Unis.

Les grands groupes pétroliers investissent actuellement fortement dans les actifs de sociétés fragilisées par la crise du crédit. StatoilHydro, géant pétrolier et deuxième plus grand fournisseur de gaz naturel pour l’Europe, précise dans un communiqué qu’il paiera comptant 1,25 milliard de dollars (980 millions d’euros) et financera à hauteur de 2,125 milliard de dollars (1,67 milliard d’eruo) les coûts de forage. Grâce à cette opération, le géant norvégien obtiendra une participation de 32,5% dans le projet Marcellus, situé dans la région américaine des Appalaches.

Nous établissons une plateforme solide pour développer notre chaîne de valeurs dans le gaz et accroître notre position dans le gaz non conventionnel à travers le monde“, déclare le directeur général de StatoilHydro, Helge Lund, dans un communiqué.

Technique complexe

Non conventionnel, le gaz extrait du schiste nécessite une technique plus compliquée et plus coûteuse que celle utilisée pour les gisements traditionnels de gaz. Sur un marché gazier haussier, de groupes pétroliers internationaux comme Statoil, Royal Dutch Shell et BP Plc ont déjà investi dans des projets semblables, afin de garantir leurs approvisionnements.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter