Après l’incendie, le tri s’organise

triselec.JPGIl y a deux semaines de cela, un incendie dans l’usine Trisélec d’Halluin dans le Nord, détruisait entièrement la chaine de tri de l’entreprise. Mais depuis hier, grâce à l’organisation de tous, on pouvait lire sur un panneau installé sur le bâtiment de l’usine, “après l’incendie, le tri c’est déjà reparti”!

Pendant les travaux de remise en état de la chaine du tri de Trisélec, 70% des déchets qui transitent habituellement par l’usine d’Halluin sont pris en charge par le site de Lille-Loos, au port fluvial, et les 30% restant transitent par Seclin. “La Voix du Nord” qui reprend l’information ce matin précise qu’aucun salarié, ni intérimaire n’a perdu son emploi.

Une telle organisation est le fruit du travail de tout le monde. Ainsi, la communauté urbaine, actionnaire majoritaire de Trisélec a réorganisé toute la collecte d’Esterra afin que les camions se dirigent vers le port de Lille. Quant aux camions bennes en charge des déchets du nord de la métropole, ils déposent leur marchandise à Halluin, marchandise ensuite prise en charge par des semi-remorques à destination de Lille-Loos.

Patrick Vandamme, le directeur de Trisélec, optimiste, confie au quotidien, “on ne va pas se laisser désarçonner par cet incident qui, c’est le plus important, n’a pas fait de victimes et n’est pas d’origine criminelle“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter