L’agglomération de Melun mise en examen

pollution_3.jpgSelon une information dévoilée vendredi par l’AFP, l’agglomération de Melun Val-de-Seine, en région parisienne, a été mise en examen le 8 septembre dernier après une pollution à la dioxine provenant d’un incinérateur de déchets. Le site n’aurait pas respecté la réglementation sur les installations classées.

L’agglomération en question a donc été mise en examen pour “infraction à la législation sur les installations classées” et “mise en danger de la vie d’autrui”. Cette mise en examen a été signifiée par la juge Anne-marie Bellot du pôle santé publique du tribunal de Paris.

Cette décision a été prise suite aux plaintes déposées en 2003 et 2004 par la commune voisine de Maincy, ainsi que par l’association des victimes de l’incinération et de leur environnement. Corinne Lepage , avocate de la commune confiait sa satisfaction à l’AFP. “Nous nous réjouissons de cette mise en examen même s’il a fallu cinq ans pour y arriver”. Elle déplore néanmoins qu’aucune poursuite ne soit prononcée à l’encontre des responsables de l’usine, personnes physiques.

Aucune réaction

Mis en service en 1974, cet incinérateur de Vaux-le-Pénil s’était vu ordonné en 1999 des travaux de mise aux normes. A défaut de résultat, le préfet de Melun avait accordé six mois au syndicat intercommunal de l’agglomération pour respecter les normes.

Aux termes de ces six mois, il avait ordonné la fermeture de l’usine. La justice reproche donc à l’agglomération gestionnaire de l’usine, de ne pas avoir réagi aux demandes de la préfecture, alors même que les analyses faisaient état de rejets de dioxine 2.000 fois supérieurs à la norme.

Terre polluée pour des dizaines d’années

Désormais, Pascale Confinet, maire de Maincy explique que “la terre est polluée pour des dizaines d’années. Huit communes riveraines sont considérées comme polluées par la préfecture“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter