L’énergie au coeur des discussions européennes

electricite_2.jpgJean-Louis Borloo présidait vendredi le Conseil de l’Union européenne de l’Energie à Luxembourg, un conseil qui aboutissait sur un accord politique majeur.

Les 27 ministres ont abouti à un accord politique majeur sur l’ensemble du paquet marché intérieur de l’électricité et du gaz. Cet accord, issu du compromis atteint le 6 juin dernier qui portait notamment sur la question cruciale des modalités de découplage des gestionnaires des réseaux de transport électriques et gaziers, a été adopté à l’unanimité.

Parmi les décisions importantes liées à l’adoption de cet ensemble de textes figure également la création d’une Agence européenne de régulation qui renforcera considérablement la coordination des régulateurs nationaux. Ces textes seront définitivement adoptés après une deuxième lecture au Parlement européen.

Le paquet “énergie-climat”

Les ministres ont également fait le point sur l’avancement des travaux concernant le paquet “énergie-climat” et plus particulièrement sur la directive énergie renouvelable, rappelant que ce paquet est une des premières priorités de la présidence française qui vise un accord en première lecture d’ici la fin de l’année, notamment en vue des conférences de Poznan et Copenhague.

Les ministres ont une nouvelle fois réaffirmé l’importance primordiale de l’efficacité énergétique tant pour atteindre les objectifs climatiques que pour garantir notre sécurité énergétique. Ils se sont penchés sur les mesures concrètes prises en l’application de la directive éco-conception des produits consommateurs d’énergie. Ils se sont félicités de l’accélération des travaux et des décisions prises récemment sur les appareils électriques en mode veille, sur l’éclairage public et tertiaire ainsi que sur les décodeurs. Ils ont notamment émis le souhait que les produits d’éclairage domestique les moins performants soient interdits à la vente dès 2010.

Un dernier débat a porté sur la sécurité énergétique, sujet essentiel de la politique européenne de l’énergie qui devrait également être évoqué par les chefs d’Etat lors du Conseil Européen des 15-16 octobre prochains.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter