NUCLEAIRE – Pyongyang fait sauter les scellés

radioactivite_1.jpgLa Corée du Nord, qui a déjà annoncé vouloir reprendre ses activités nucléaires, a expulsé hier les inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique, l’AIEA, du site de retraitement de son complexe nucléaire de Yongbyon.

Melissa Flemming, la porte-parole de l’AIEA confiait à l’AFP qu’ “il n’y a plus de scellés, ni d’équipements de surveillance en place sur le site de retraitement“. Or, ce site  est la partie la plus sensible du complexe nucléaire de Yongbyon. Il permet en effet la production de plutonium entrant dans la fabrication éventuelle d’armes nucléaires.

La Corée du Nord s’était engagée l’an dernier à démanteler ce complexe dans le cadre d’un accord international, en échange d’un million de tonnes de pétrole. Désormais, elle menace depuis août de remettre en service ce réacteur pour protester contre le refus de Washington de la retirer de sa liste des Etats soutenant le terrorisme. Un retrait de cette liste noire américaine ouvrirait à la Corée du Nord l’accès aux prêts d’organismes internationaux et à l’aide américaine

  • facebook
  • googleplus
  • twitter