THT – Vent de rebellion chez les maires

electricite_2.jpgUne vingtaine de maires de communes de la Manche et d’Ille-et-Vilaine ont pris hier des arrêtés municipaux s’opposant au projet de ligne à très haute tension lié au futur EPR de Flamanville.

Selon Jean-Claude Brossard , le coordinateur inter régional des élus concernés par la THT, “dans la Manche, il y a 21 arrêtés sur 44 communes concernées. En Ille-et-Vilaine, trois sur cinq et en Mayenne, plus de la moitié des 15 maires concernés devraient prendre des arrêtés en septembre“.

Nous demandons à l’Etat de commander une étude d’impact de la THT sur la santé des gens et des animaux. Plusieurs études menées à l’étranger montrent qu’il y a danger“.

De leur côté, les préfets de la Manche et d’Ille-et-Vilaine  ont donné deux mois aux maires pour annuler ces arrêtés, estimant qu’ils sortent du cadre des compétences des maires.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter