Les retards s’accumulent à Flamanville

epr.jpgSelon un article du Canard Enchainé paru aujourd’hui, les travaux du chantier du réacteur EPR de Flamanville dans la Manche afficherait  “déjà au moins neuf mois de retard” par rapport à sa mise en service prévue pour la mi-2012.

Pour l’hebdomadaire satyrique, ce retard aurait pour une double origine. Tout d’abord, la suspension pendant près de deux mois en mai dernier des opérations de coulage de béton suite au constat de certaines anomalies par l’Autorité de sureté nucléaire, comme des fissures. Ensuite, d’autres difficultés ont été rencontrées lors de la fabrication du liner, le revêtement en acier doublant le béton de la cloche de protection du réacteur.

Idem en Finlande

De même retards ont été constatés sur le chantier de construction de l’autre EPR en Finlande. Selon le Canard Enchainé, “non seulement Bouygues ne peut pas respecter le calendrier prévu, mais EDF n’arrive même pas à en obtenir un nouveau, malgré une succession de réunions à haut niveau“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter