Un projet d’extension de la Grande-Motte fait polémique

grande_motte.JPGEncore à l’état de projet, la proposition de loi d’extension de la Grande-Motte sur la mer annoncée par Jean-Pierre Grand a déjà fait réagir les écologistes de France Nature Environnement. L’association dénonce une urbanisation de la mer.

Jean-Pierre Grand a annoncé hier dans le Midi Libre travailler sur une proposition de loi permettant l’extension de la Grande-Motte sur la mer. Selon le député UMP héraultais, ce projet vise l’édification d’une quinzaine d’immeubles supplémentaires et de très gros yachts dans la station balnéaire.

Les associations de protection de l’environnement expriment leur inquiétude, leur perplexité, et déplorent cette “nouvelle attaque à la loi Littoral”. France Nature Environnement qualifie cette future extension de “projet destructeur” qui serait en totale contradiction avec les engagements du récent Grenelle de l’environnement.

Etendre la bande de protection

Raymond Léost, vice-président de FNE, précise que “la loi Littoral du 3 janvier 1986 interdit actuellement ces travaux et une modification de cette dernière permettant la réalisation d’extensions sur la mer, comme souhaitée par Monsieur le député Jean-Pierre Grand, serait totalement contraire tant aux engagements du Grenelle de l’Environnement qu’à ceux du Président de la République“. Pour Marie-Thérèse Pebret, vice-présidente de LRNE et présidente d’AGME 34, “en raison de la forte érosion du littoral, nous demandons au contraire que la bande des 100 mètres de protection du littoral soit élargie à 200 voire 300 mètres“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter