La qualité de l’air à l’étude à Bonelles

british_airways.jpgLa commune de Bonelles dans les Yvelines est quotidiennement survolée par des avions. Afin de connaitre précisément l’impact de cette situation sur l’air respiré par ses habitants, la mairie, en collaboration avec Airparif et Aéroports de Paris a décidé d’installer depuis début juillet des capteurs.

Guy Poupart, le maire de Bonelles explique cette initiative dans les colonnes ddu Parisien aujourd’hui. “Nous sommes en relation avec ADP depuis plusieurs années, car notre commune se situe dans le couloir des trajectoires d’atterrissage à Orly. Nous développons ensemble toutes sortes de démarches pour préserver la qualité de vie des habitants.”

Ainsi, depuis juillet, une grosse armoire d’un mètre de haut bardée de capteurs est reliée par GSM aux ordinateurs d’Airparif et d’ADP. Les capteurs enregistrent en priorité les teneurs en monoxyde de carbone et en dioxyde d’azote.

Premiers résultats fin août

Les premières conclusions sont attendues pour la fin du mois. “En fonction des résultats, nous déciderons s’il est nécessaire de continuer à mesurer la qualité de l’air. Si l’incidence du trafic aérien sur la pollution atmosphérique n’apparait pas, le système pourrait alors être démonté“, conclut le maire de Bonelles.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter