Albert Frère se félicite de la fusion GDF Suez

Albert_Frere.jpgDans une interview accordée au quotidien “Le Monde”, Albert Frère, second actionnaire du groupe GDF Suez, se félicite de la fusion et n’exclut pas de monter au capital de Suez Environnement.

Il n’est pas exclu que nous envisagions d’accroître notre intérêt dans Suez Environnement. Tout dépendra des opportunités et, bien sûr, des marchés” précise le milliardaire belge, un des principaux artisans de la fusion entre Suez et Gaz de France. Il se félicite également de “l’aboutissement du projet” qui lui procure “une énorme satisfaction“.

L’Etat, “un gage de stabilité”

S’agissant de la participation de l’Etat dans le capital du nouveau groupe, Albert Frère considère cela comme “un atout, car c’est un gage de stabilité“. Pour lui, “cette opération va profondément structurer le paysage européen dans le secteur de l’énergie“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter