L’ASN suspend les activités de la Socatri à Tricastin

tricastin.jpgAlors que Jean-Louis Borloo tente de rassurer au sujet de l’incident sur la centrale de Tricastin, l’Autorité de sureté nucléaire a demandé ce matin à Socatri, la suspension de l’activité de sa station de traitement.

Le ministre de l’Ecologie annonçait hier que “les premières mesures réalisées après le rejet radioactif d’uranium près de la centrale nucléaire du Tricastin seraient rassurantes“. Coup de théâtre ce matin, l’ASN a demandé officiellement la suspension de toute activité de la station de traitement de Tricastin.

“Le collège de l’ASN s’est réuni pour prendre une décision imposant à Socatri la suspension de l’arrivée d’effluents dans la station de traitement à l’origine de la pollution et des mesures immédiates de mise en sécurité” a précisé l’ASN suite aux inspections menées hier.

Des irrégularités constatées

Ces inspections ont révélé que “la mise en sécurité destinée à empêcher toute nouvelle pollution n’était pas complètement satisfaisante” et que “les conditions d’exploitation lors de l’incident présentaient des irrégularités par rapport aux dispositions réglementaires applicables“. “Ces constats donneront lieu à l’établissement d’un procès-verbal qui sera transmis à Monsieur le procureur de la République“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter