GDN confirme son projet de terminal méthanier à Antifer

Gaz_de_Normandie.jpgGaz de Normandie, GDN, filiale de Poweo, a confirmé hier sa volonté de construire un terminal méthanier à Antifer, près du Havre.

Pour Charles Beigbeder, le PDG de Poweo et de GDN, “nous avons besoins de nouveaux points d’entrée de gaz en France pour assurer la sécurité de l’approvisionnement énergétique du pays“. L’installation qui devrait avoir une capacité de 9 milliards de m3 de gaz naturel liquéfié couterait 500 millions d’euros, et devrait générer la création de 80 emplois permanents en plus des centaines offerts durant la phase de construction.

Charles Beigbeder ajoute, “nous nous sommes efforcés de tenir compte de l’existence d’une dualité d’activités sur le site avec un port pétrolier qui fonctionne depuis 35 ans et du tourisme“. En effet, le projet a été déplacé de quelques centaines de mètres par rapport au projet initial afin de l’éloigner d’une plage très fréquentée l’été, ainsi que le recommandait la Commission nationale du débat public.

“En contradiction avec le Grenelle”

Si ce projet rencontre l’approbation du port autonome du Havre, gestionnaire d’Antifer, il rencontre par ailleurs l’opposition d’autres, comme François Auber, maire DVG de Saint-Jouin Bruneval dont dépend Antifer. “Ce projet, qui vise à consommer plus d’énergie pour vendre plus, est en contradiction complète avec le Grenelle de l’environnement” confie-t-il à l’AFP.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter