La sécurité des barrages une nouvelle fois en cause

barrage_eau_distribution.jpgUn rapport parlementaire publié hier remet une nouvelle fois en cause la sécurité de certains barrages français. Selon ce rapport, la France compterait une “mosaïque” de petits barrages qui poseraient des problèmes de sécurité.

Selon Christian Kert, député des Bouches-du-Rhône et auteur de ce texte, “c’est au niveau des petits barrages que la problématique de la sécurité se pose (…) On a l’impression parfois qu’en 20 ans il n’y a pas eu de travaux“. Sous certains d’entre-eux, on constate le présence d’habitations ou de camping, signe “qu’à un moment donné, on a un peu laissé faire n’importe quoi“.

En application d’un décret de décembre 2007, le recensement et le classement des barrages français a été lancé et devrait s’achever d’ici la fin de l’année. Pour l’heure, on ne connaît pas le nombre exact de petits barrages, mais à titre d’exemple, le département du Gers en compte 2.870. Néanmoins, il semblerait qu’environ 20% des moyens et petits barrages poseraient un vrai problème et une des solutions incontournables pour certains serait la démolition.

D’autres sources d’inquiétudes

Une autre source d’inquiétudes réside dans le renouvellement prochain des concessions de certains barrages hydroélectriques de taille moyenne. “Nous devons être certains de la qualité des éventuels repreneurs de l’exploitation des sites EDF“.

Quant à la polémique lancée il y a quelques temps concernant la vétusté de certains grands barrages hydrauliques, Christian Kert se veut plutôt rassurant, “les grands barrages hydroélectriques français posent moins de problèmes cruciaux et immédiats qu’il n’y paraissait en première analyse“. Le rapport souligne cependant la nécessité de renforcer la recherche sur les “maladies du béton”, sources potentielles de fragilisations de ces édifices.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter