PETROLE – Accalmie des marchés

petrole_01.jpgAprès avoir explosé tous les records, les marchés pétroliers ont enregistré une accalmie vendredi, une pause qui s’explique en partie par la fermeture de New-York vendredi pour cause de fête nationale.

Autre explication, les marchés pétroliers qui surveillent activement l’Iran, plus important producteur de l’Opep, ont perçu vendredi des nouvelles positives du front iranien. L’Iran aurait déposé une réponse “constructive” aux demandes visant à arrêter son programme d’enrichissement d’uranium.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter