ENERGIE – Enel aime la France

enel.jpgL’italien Enel serait en négociation avec EDF pour une prise de participation minoritaire dans deux centrales françaises.

Carlo Tamburi, le responsable des activités internationales de l’énergéticien italien confie dans “La Tribune” qu’il étudiait “actuellement les sites proposés par EDF en vertu de (leur) accord afin d’en acquérir une part minoritaire“.

En novembre dernier, les deux groupes avaient conclu un accord prévoyant “la possibilité, d’ici à septembre prochain, d’octroyer à Enel 30% à 40% de deux centrales à cycle combiné” sur le territoire français. L’opération se ferait par réciprocité et non pas par transaction financière.

Par ailleurs, alors qu’il détient une participation industrielle de 12,5% dans le projet d’EPR de Flamanville, Enel serait intéressé par un second projet de centrale EPR.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
Pécédent «
Suivant »