• Accueil
  • >
  • Actualité
  • >
  • Air
  • >
  • GES : le G8 n’est pas l’endroit pour fixer des objectifs chiffrés de moyen terme

GES : le G8 n’est pas l’endroit pour fixer des objectifs chiffrés de moyen terme

Yasuo_Fukuda.JPGLe premier ministre japonais Yasuo Fukuda déclarait hier que le sommet du G8 prévu pour début juillet ne fixera pas d’objectif à moyen terme de réduction des émissions de gaz à effet de serre, estimant que “ce n’est pas l’endroit pour se mettre d’accord sur cet objectif”.

Dans le cadre d’une interview accordée aux agences de presse internationales, le Premier ministre japonais expliquait que “se mettre d’accord sur un objectif à moyen terme est le principal défi des négociations de l’ONU qui vont se dérouler jusqu’à la fin 2009“. Il précise néanmoins que le G8 n’est pas l’endroit pour ce genre de négociations.

Les négociations se sont ouvertes en décembre dernier sous l’égide de l’ONU afin de trouver d’ici à fin 2009 une suite au protocole de Kyoto sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique, qui arrive à échéance en 2012. Les Etats-Unis, qui demeurent le seul pays industrialisé à ne pas avoir ratifié ce protocole souhaitent voir associer à ces négociations, les pays émergents dont la Chine et l’Inde.

L’an dernier en Allemagne, les pays du G8 s’étaient mis d’accord pour “étudier sérieusement” la réduction d’au moins 50% d’ici à 2050 des émissions, sans pour autant fixer d’objectif plus proche.

De son côté, le Japon a annoncé début juin un objectif de réduction de 60 à 80% d’ici à 2050 de ses émissions de CO2; précisant qu’il prévoyait de réduire ces émissions de 14% entre 2005 et 2020 mais sans promesse.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter