Utilisation des algues pour recycler l’eau des aquariums

Bassin_aquatique.JPGLe parc aquatique Zoomarine situé en Algarve au Portugal teste actuellement une technique de biofiltrage des eaux salées des bassins de ses animaux marins à partir de la culture d’algues photosynthétiques.

Ce projet effectué avec l’équipe Algae du Centre des Sciences de la Mer d’Algarve (CCMAR) se focalise pour l’instant sur le recyclage de l’eau des bassins des requins, avec l’objectif d’étendre ce procédé à tous les bassins du parc aquatique. Le bassin des dauphins concentre à lui seul plus de 3,5 millions de litres d’eau. Avec ce procédé, il a été possible de renouveler chaque mois près de 50 mètres cubes d’eau (un volume de l’ordre de 500 milles litres).

Au lieu de traiter l’eau des bassins par filtration biologique et mécanique, celle-ci est déviée dans trois aquariums où les algues sont produites. En plus du gain écologique du recyclage de l’eau, cette technique permet l’économie de 500 euros par mois en ne considérant que le traitement de l’eau du bassin des requins et son transport jusqu’à la mer. De plus, les algues vont être utilisées par différents secteurs (industrie pharmaceutique, industrie agroalimentaire ou conception d’engrais).

Le projet “Filtralagae” représente un investissement de 100 mille euros et résulte d’un partenariat entre Zoomarine, le CCMAR et l’agence de l’innovation (Adi). Le dépôt d’un brevet permettra le transfert technologique de cette technique d’ici deux ans vers une structure entrepreneuriale gérée par l’Université d’Algarve afin de valoriser ce savoir faire au niveau national.

BE Portugal numéro 32 (4/06/2008) – Ambassade de France au Portugal / ADIT
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/54841.htm

  • facebook
  • googleplus
  • twitter