Grenelle : Nicolas Hulot impatient

nicolas_hulot.jpgNicolas Hulot a publié ce matin sur le site de sa Fondation son rapport d’étape sur le Grenelle de l’environnement. L’animateur écologiste déplore notamment le retard pris dans la traduction législative du Grenelle et réclame la publication des conclusions de Bercy sur la taxe carbone.

Si la réponse à la crise écologique est une priorité du gouvernement , pourquoi faut-il tant de temps pour entrer dans le concret?” s’interroge Nicolas Hulot en introduction de son rapport d’étape sur le Grenelle. Alors qu’il est prévu de reporter cette loi à l’automne, l’animateur écrit, “il aura fallu près d’un an pour traduire dans la loi les conclusions des tables rondes d’octobre 2007 qui reflétaient pourtant un consensus parmi les acteurs sur la direction à prendre“. Il poursuit que “l’adoption de la loi en juin donnerait un signal positif à nos partenaires européens, à la veille de la présidence française de l’Union“.

Nicolas Hulot revient également sur la taxe carbone, qui figurait parmi les propositions de son Pacte écologique et qui avait été reprise par le gouvernement dans le cadre du Grenelle. Sur ce sujet, l’animateur estime que “pour l’instant, cette étude n’a pas démarré et la loi repousse les échéances au 31 décembre 2008” rappelant que “la mise en place d’une fiscalité progressive sur le carbone est l’un des moyens les plus structurants pour répondre à la crise climatique et réduire les consommations d’énergie de tous les acteurs français“.

“Rien n’est fermé”

Interrogé sur RTL ce matin, Nicolas Hulot s’est également exprimé sur une éventuelle entrée en politique. Après les élections présidentielles, on évoque désormais une implication de l’animateur aux élections européennes. ce à quoi, il répondait ce matin, “rien n’est fermé. En tout cas, je prendrai une initiative à cette occasion parce que je pense que la manière dont on construit l’Europe n’est pas à la dimension des enjeux“. S’agissant de l’appel de Daniel Cohn-Bendit, “j’ai dit à Daniel Cohn-Bendit, qui voulait que je me décide avant fin juin, pour des raisons diverses et parce que ma réflexion n’a pas abouti, que je ne peux pas donner de réponse avant fin juin. Donc je l’ai libéré d’un engagement éventuel“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter