Vers une baisse du prix à la pompe…

Jean_Louis_Schilansky.JPGC’est le secrétaire général de l’Ufip qui l’annonce, les prix des carburant à la pompe vont “probablement” baisser d’ici une semaine. Une conséquence du repli des cours depuis quelques jours.

Interrogé sur RMC hier, Jean-Louis Schilansky, le secrétaire général de l’Union française des industries pétrolières se veut confiant. “Dans une semaine, on verra les prix baisser“. ” Je dis ‘probablement’ parce qu’il faut que les prix ( du pétrole) restent au niveau où ils sont (…) S’ils restent cinq ou six dollars plus bas que ce qu’ils étaient il y a quelques jours, les prix à la pompe vont baisser“.

Baisse de la demande

La rumeur d’une baisse de la demande dé pétrole a provoqué hier un recul des cours du baril dans les échanges électroniques côtés en Asie. “Les prix baissent simplement parce que l’on commence à noter un fléchissement de la demande” précise Jean-Louis Schilansky. Il ajoute néanmoins qu’il faut une dizaine de jours de hausse ou de baisse pour le phénomène soit répercuté à la pompe.

Taxer les profits ?

Quant à une éventuelle taxe sur les profits des compagnies pétrolières, le secrétaire général de l’Ufip estime sur ce point que “ça ne résoudrait pas le problème (…) On n’a jamais vu des taxes faire baisser les prix. Les profits des sociétés pétrolières sont réalisés dans les pays où elles produisent le pétrole brut et sont déjà taxés à hauteur de 80 ou 85% par les pays producteurs”. Ainsi, “les taxer de nouveau dans les pays où ces sociétés ont leur siège social, àa reviendrait à les taxer deux fois“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter