Saint-Lô expérimente de nouvelles poubelles collectives

CCASL.JPGLa ville de Saint-Lô dans la Manche expérimente depuis plusieurs mois de nouveaux cylindres en lieu et place des traditionnelles poubelles collectives au pied des immeubles.Un système qui emporte l’adhésion des habitants.

Le quotidien “Ouest-France” revient sur ce nouveau système expérimenté par la ville de Saint-Lô. Ainsi, à la place des poubelles collectives traditionnelles qui débordent régulièrement, la Communauté de communes de l’agglomération saint-loise, la CCASL teste des cylindres semi-enterrés, d’une contenance de 1,5 à 3m3 chacun. Chaque cylindre est équipé d’un bac interne destiné à recevoir différents types de déchets : emballages, papiers, verre, ordures ménagères.

Les habitants des HLM aux pieds desquels ce système est actif sont plutôt satisfaits de ce nouveau dispositif. Finies les poubelles débordantes, malodorantes et macérant sous les fenêtres des habitations dès les premières chaleurs. Seul bémol, des sacs restent parfois coincés dans l’ouverture de la colonne.

Moins de ramassage

S’agissant du ramassage, ce système présente l’avantage de nécessiter moins de passage de bennes. Un camion collecteur passe une fois par semaine enlevé le bac interne à l’aide d’une grue. Pour ce faire, la CCASL, ne disposant pas de ce type de camion à l’heure actuelle, a signé une convention avec le Syndicat mixte du Point-Fort.

Pour François Boullot, le vice-président de la CCASL, “ce dispositif de colonnes semi-enterrées pourrait être étendu à l’ensemble du territoire de la CCASL“. L’équipement d’un nouveau lotissement en 2009 est d’ores et déjà prévu. “Le coût de ces quatre colonnes est de 10.000 euros environ, ce qui peut représenter un investissement important au départ, mais comme il faut moins souvent passer les collecter, àa diminue la charge”, conclut-il.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter