GES : blocage américain

drapeau_usa.jpgSelon un projet de déclaration révélé par l’agence Reuters, les Etats-Unis s’apprêteraient à bloquer les efforts mis en oeuvre pour que les pays du G8, qui se réunissent en juillet prochain au Japon, fixent des objectifs de réduction des gaz à effet de serre pour les 10 ou 20 années à venir.

Selon ce document, il apparait donc que la volonté de Washington serait de faire du groupement des “principaux pays pollueurs” le principal forum d’action contre le réchauffement climatique, au détriment des huit pays les plus industrialisés.

Dans le texte, les dirigeants américains précisent, “nous ne serons prêts à évoquer des objectifs de moyen terme au sein du G8 que si la déclaration des dirigeants des principales économies ne le fait pas et uniquement d’une manière qui soulignera la nécessité d’engagements de la part des principales économies émergentes“.

Un blocage de facto

La réunion des “principaux pays pollueurs” se tiendra en marge du prochain sommet du G8 au Japon. Elle concerne notamment l’Afrique du sud, l’Allemagne, le Brésil, la Chine, la France, l’Inde, la Russie, le Japon…

Mais, alors que le G8 prévoit de fixer un objectif de réduction des GES de 25 à 40% d’ici 2020, en se retirant de cette initiative, les Etats-Unis et en réclamant des actions de la part des pays émergents comme la Chine ou l’Inde qui ont toujours refusé de tels objectifs, Washington bloque de facto toute avancée sur le dossier.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter