L’AIE revoit la demande de pétrole à la baisse

AIE.jpgEn raison des prix élevés de l’or noir et du ralentissement de la croissance économique mondiale, l’Agence internationale de l’Energie (AIE) a revu, pour la quatrième fois, à la baisse sa prévision de demande de pétrole pour 2008.

L’Agence, qui défend les intérêts énergétiques des pays industrialisés, prévoit désormais une demande de 86,8 millions de barils par jour (mbj) en 2008, soit une hausse de 1,2% sur un an, mais en baisse de 400.000 barils par rapport aux 87,2 mbj prévus en mars.

86,8 millions de barils par jour

La demande pétrolière mondiale a été révisée à la baisse pour 2007 et pour 2008, à respectivement 85,8 mbj et 86,8 mbj“, a indiqué l’AIE. Un ralentissement de la croissance économique mondiale et des prix élevés du pétrole devraient conduire cette année et pour la troisième année consécutive à “une contraction de la demande” dans les 30 pays de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques).

La demande dans les pays non OCDE, tirée par la Chine et le Moyen-Orient, devrait toutefois rester forte en 2008. L’AIE table sur une croissance de 3,7% pour cette année dans les pays non OCDE.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter