Ikea accusé de destruction d’orchidées

ikea.JPGDeux associations de protection de l’environnement des Bouches-du-Rhône et France Nature Environnement ont déposé une plainte au parquet d’Aix à l’encontre du géant suèdois du meuble, Ikea, pour destruction d’espèces protégées dont des orchidées.

A l’origine de l’affaire, la destruction par Ikea d’un entrepôt sur un terrain en passe de lui être cédé, situé sur la commune de Fos-sur-mer et appartenant au port autonome de Marseille. Or, ces travaux de défrichement entraineraient selon FNE “la destruction sans autorisation de plusieurs espèces protégées” animales et végétales. Parmi elles, l’orchidée des marais et l’orchidée de Provence, mais aussi des reptiles dont le lézard ocellé, la couleuvre de Montpellier ou la coronelle girondine.

Le 17 octobre dernier, le Conseil national de protection de la nature (CNPN), organisme qui dépend du ministère de l’Ecologie, a donné un avis favorable à Ikéa pour la destruction des orchidées et ce, en vertu des mesures compensatoires proposées par la firme suédoise, dont le financement de recherches.

Ikea dans son bon droit

Ikea se déclare donc surpris de cette plainte, son directeur du développement durable et de la communication confiant à l’AFP que “tout a été fait dans les règles, nous avons toutes les autorisations et les délais de recours sont dépassés“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter