Une journée pour la santé et la sécurité au travail

journee_travail_securite_2008.jpgHier, était célébrée la Journée mondiale pour la santé et la sécurité au travail dans le contexte d’un nouvel appel du Bureau international du Travail (BIT) en faveur d’une gestion des risques en milieu de travail qui permette de réduire le fardeau économique autant qu’humain que représentent les accidents du travail et les maladies professionnelles.

Dans un rapport publié à l’occasion de la Journée mondiale, le Bureau international du Travail a inventorié des techniques de gestion qui identifient, anticipent et évaluent les dangers et les risques et prennent des initiatives concrètes pour les maîtriser et les réduire.

Juan Somavia, Directeur général du BIT a déclaré : “Des millions d’accidents du travail, de lésions et de maladies coûtent chaque année un lourd tribut en vies humaines, aux entreprises, à l’économie et à l’environnement. Nous savons qu’en évaluant les risques et les dangers, en les combattant à la source et en promouvant une culture de prévention, nous pourrons réduire de manière significative les maladies et lésions professionnelles“.

2,2 millions de décès

Le Bureau international du Travail estime que chaque année dans le monde 2,2 millions de personnes décèdent des suites d’accidents du travail et de maladies professionnelles et que les décès d’origine professionnelle sont en hausse. Environ 270 millions de personnes sont victimes d’accidents du travail non mortels qui, chacun, entraîne en moyenne trois jours d’arrêt de travail, et 160 millions de nouveaux cas de maladies liées au travail sont dénombrés chaque année.

Il est tout à fait clair qu’une main-d’?uvre en bonne santé améliore la productivité des entreprises et profite aux sociétés et aux économies nationales en réduisant le nombre d’accidents et de maladies, et en conséquence, celui des demandes d’interventions et d’indemnisations des assurances“, a ajouté le Dr Sameera Al-Tuwaijri, Directrice du Département Safework du BIT.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter