La France met le cap sur les biocarburants de 2e génération

carburant_vert_biocarburant.jpgJean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire, a annoncé mardi que la France souhaitait faire “une pause” dans les biocarburants de première génération, accusés de concurrencer les cultures alimentaires.

La position de la France est claire : cap sur la deuxième génération de biocarburants“, et “pause sur de nouvelles capacités de production (de biocarburants) d’origine agricole“, a déclaré Jean-Louis Borloo en marge du Forum international de l’énergie qui a réuni à Rome pays producteurs et consommateurs de pétrole. Les investissements déjà lancés pour produire des biocarburants de 1ère génération seront toutefois “honorés“, a-t-il précisé.

Le ministre de l’Ecologie a ajouté qu’il souhaitait que les biocarburants importés “respectent les normes de travail internationales“, permettent des “réductions d’émissions de CO2” et remplissent “des critères de durabilité dans leur production“.

Comme l’a précisé l’AFP, le ministre a indiqué qu’il souhaitait “qu’on amplifie la recherche sur la deuxième génération pour que ces biocarburants ne soient en aucun cas en concurrence avec des sites (…) alimentaires“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
Pécédent «
Suivant »