NKM jugée indésirable au Sénat

Jean_Bizet.JPGJean Bizet, le sénateur UMP rapporteur du projet de loi OGM au Sénat, a jugé “peu souhaitable” la présence de la secrétaire d’Etat à l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet lors du débat en seconde lecture à la Haute assemblée du projet adopté par les parlementaires.

Le sénateur de la Manche a justifié cette décision hier sur la chaîne Public-Sénat. “Si l’on veut qu’il y ait de la sérénité, ce n’est pas souhaitable” que la secrétaire d’Etat à l’Ecologie soit présente lors des débats.

Pour rappel, Nathalie Kosciusko-Morizet avait occupé le devant de la scène lors des débats à l’Assemblée en traitant de lâches les députés UMP, Jean-François Copé en tête ainsi que son ministre de tutelle Jean-Louis Borloo. Elle s’en était aussitôt excusée et le premier ministre François Fillon a décidé de clore le dossier.

Terrorisme intellectuel sur les OGM

Jean Bizet a par ailleurs précisé qu’il tenait à la présence de la ministre de la Recherche Valérie Pécresse. “Lorsque nous avions fait une première lecture de cette transposition de directive il y a deux ans, c’était sous l’autorité du ministre de la Recherche de l’époque, François Goulard, et j’estime que c’était plus clair. Arrêtons ce terrorisme intellectuel sur les OGM !“.

Dès la diffusion des propos du sénateur Bizet, le service de presse de Nathalie Kosciusko-Morizet a fait savoir que la secrétaire d’Etat se rendrait au Sénat lors de la réunion de l’après-midi.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter