Theolia publie un chiffre d’affaires en forte progression

theolia.jpgLe groupe Theolia a publié un chiffre d’affaires record en 2007 de 306 millions d’euros, en progression de 92% par rapport au chiffre d’affaires retraité de 2006. La société a précisé que “cette augmentation est essentiellement générée par une forte croissance organique sur toutes les activités éoliennes du groupe”.

Avec la consolidation du parc éolien de GE Energy Financial Services en année pleine, le chiffre d’affaires pro forma s’élève à 323 millions d’euros en 2007. L’EBITDA du groupe s’est établit à 27 millions d’euros en 2007 et à 41 millions d’euros sur une base pro forma en intégrant les centrales acquises auprès de GE Energy Financial Services sur 12 mois au lieu de 6 mois en 2007.

Le groupe a indiqué que ses performances ont été “affectées par de mauvaises conditions de vent sur les fermes éoliennes en Allemagne, au second semestre de l’année par rapport au premier semestre. Cette sous-performance des conditions de vent a représenté un manque à gagner d’environ 4 millions d’euros au niveau de l’EBITDA“.

Le résultat net du groupe a été affecté en 2007 par une dépréciation du goodwill né de l’acquisition des fermes éoliennes (165 MW) de GE Energy Financial Services. La forte progression de l’action Theolia entre le cours de 16,50 euros retenu dans l’accord de coopération (13 février 2007) et le cours de 27,26 euros à la date d’échange des titres (2 juillet 2007) a généré une survaleur de 56 millions d’euros qui a été immédiatement dépréciée dans le compte de résultat. Cette dépréciation constitue un ajustement comptable sans rapport avec la valeur et les perspectives de rentabilité des actifs acquis lors de cette opération“, a expliqué Theolia.

“Une année de transformation majeure”

Jean-Marie Santander, Président Directeur Général de Theolia, a déclaré : “2007 a été une année de transformation majeure pour Theolia qui a conféré au Groupe une nouvelle dimension. Le partenariat stratégique avec GE Energy Financial Services a notamment renforcé notre capacité installée pour la porter à 630 MW à fin 2007. En parallèle, nos efforts en matière de développement ont conduit à un enrichissement de notre pipeline qui a atteint 2.441 MW fin 2007“.

L’intégration de Natenco au sein de Theolia a permis une très forte accélération de son activité. Nos moyens financiers significativement accrus permettront d’accélérer notre croissance et de lever la contrainte strictement financière qui guidait jusqu’à présent notre décision de conserver ou de céder à des tiers les centrales éoliennes. Alors qu’une capacité installée moyenne d’un peu plus de 150 MW en compte propre a contribué à la constitution de nos résultats 2007, 333 MW sont opérationnels fin 2007. Nous sommes confiants dans une très forte progression de nos résultats en 2008“, a ajouté le PDG de Theolia.

Les transformations opérées au cours de l’exercice 2007 ont conduit à un renforcement de Theolia. Son implantation géographique, son “pipeline” de qualité, sa politique d’approvisionnement en turbines diversifié et optimisé avec 340 MW sécurisés et sa capacité de financement sont autant d’atouts majeurs pour Theolia qui confirme son objectif de 2.000 MW installés à horizon 2011, dont au moins 1.100 MW pour compte propre“, a précisé le groupe qui souhaite atteindre cette année un chiffre d’affaires compris entre 370 et 400 millions d’euros et un EBITDA compris entre 55 et 65 millions d’euros.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter