Pollution de la Loire : des suites judiciaires pour Total

Pollution hydrocarbures_1.JPGDes suites judiciaires sont envisagées suite à la pollution de la Loire par une fuite de fioul dans la raffinerie Total de Donges, en Loire-Atlantique. La région Pays-de-Loire a en effet obtenu la désignation d’un expert judiciaire et plusieurs plaintes ont été déposées par des communes touchées.

En dépit du fait que Total se soit immédiatement engagé à assumer tous les frais inhérents à la pollution causée par une fuite de fioul dans sa raffinerie de Donges, le groupe pétrolier devrait tout de même se retrouver à la barre d’un tribunal.

Paimboeuf, Saint-Brévin, Frossay deux communes touchées par la pollution ont décidé de poursuivre le groupe en justice. Le Conseil régional des Pays de la Loire a également obtenu la désignation d’un expert judiciaire par le tribunal de grande instance. Cet expert aura pour mission de procéder à un état des lieux sur les conséquences de la pollution dans l’estuaire.

Le précédent Erika

Jacques Auxiette, le président PS de la région renouvelle donc la démarche initiée lors du naufrage de l’Erika. “Celle-ci a montré sa pertinence avec la reconnaissance juridique, pour la première fois, du préjudice écologique” confie-t-il dans “Les Echos”.

Par ailleurs, la ligue de protection des oiseaux, LPO ainsi que d’autres associations environnementales, ont également décidé de poursuivre Total en justice pour préjudice moral et écologique. L’association précise au quotidien que ce sont près de 200 oiseaux qui ont été tués par cette pollution.

Une facture de 15 millions

Même si les trois-quart du pétrole ont été récupérés, la dissémination du polluant complique le nettoyage. Des boulettes ont même été repérées sur les îles de Ré et d’Oléron. Pour l’heure, Total estime la facture à près de 15 millions d’euros. Cette somme regroupe le nettoyage des sites mais aussi les indemnisations des pêcheurs ou des agriculteurs.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter