Et si l’avion propre existait ?

avion_vert.JPGAlors qu’on annonce le doublement du trafic aérien dans les 20 prochaines années, les professionnels de l’aéronautique semblent décidés à prendre enfin la question environnementale au sérieux. Dans le viseur pour 2020 : la diminution sensible de sa part dans les émissions mondiales de gaz à effet de serre.

Le magazine L’Usine nouvelle expose dans un dossier complet, les pistes qui sont nombreuses : moteurs, aérodynamisme, carburants alternatifs, structures en composite, gestion du trafic aérien… Même si l’ambition est importante, avec par exemple une réduction de la consommation des moteurs de 15% d’ici à 2015, l’avion “écolo” devrait mettre plusieurs décennies avant de remplacer les flottes d’avions mises en service début 2000.

> A lire dans : L’Usine nouvelle – 03 avril 2008 – n°3095 – “A la recherche de l’avion vert” – pages 44/49 – Guillaume Lecompte-Boinet

  • facebook
  • googleplus
  • twitter