Présence de légionelle dans un abattoir bordelais

legionellae.jpgLa Communauté urbaine de Bordeaux (CUB) a décidé de fermer le 21 mars dernier l’abattoir situé quai de Paludate à Bordeaux. Cette décision a fait suite à la détection de légionelle dans les tours réfrigérantes du complexe.

Cette mesure a été prise à la demande du service des installations classées de la direction départementale des services vétérinaires” après la “détection de “légionelle” dans les tours réfrigérantes” de l’abattoir, a indiqué la CUB.

Cette décision s’est fondée sur un souci de santé publique vis-à-vis des personnes travaillant sur le site, le risque encouru par les consommateurs étant nul“, a-t-elle précisé.

La présence de légionelle a été révélée lors d’une “procédure habituelle de contrôle” qui a “mis en évidence un risque sanitaire pour l’environnement immédiat“.

“Nettoyage, vidange et désinfection”

Depuis la fermeture des installations, toute la procédure réglementaire a été scrupuleusement respectée. Une entreprise spécialisée a été notamment mobilisée, qui a procédé aux opérations de nettoyage, vidange et désinfection requises en pareil cas“. De nouveaux prélèvements ont été effectués lundi dernier à l’intérieur du système de réfrigération.

Les résultats de ces tests devraient être connus en début de semaine prochaine, vraisemblablement le lundi 7 avril“, a ajouté la CUB, précisant que la réouverture de l’abattoir sera “immédiatement enclenchée si les résultats sont conformes aux normes en vigueur“.

Les entreprises qui utilisent les installations de l’abattoir ont dû “s’adapter dans l’urgence, en concertation avec les services de la communauté urbaine et été provisoirement amenées à utiliser les autres outils de travail opérationnels dans la région“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter